Un nouveau jeu sans rien a gagner

Publié le par Anthony Calla

Je parlais cinéma avec un ami l'autre jour. Plus précisément de "Légion", un film qui sort ces jours sur grand écran.

Le pitch est simple: "Lassé de l'humanité, Dieu décide de la détruire et envoie ses anges pour le faire. Un archange n'est pas d'accord et avec l'aide d'une poignée d'humains perdus au milieu du désert, décide de se battre..." (grosso modo hein !)

 

Bien sur, on pouffe a l'énoncé d'un pitch de ce niveau.

 

Et puis on réfléchit... (généralement c'est souvent dans ce sens là que ca marche. D'abord on se moque, ensuite on réfléchit.)

 

- Un groupe de soldats américains en mission dans la jungle est pris en chasse par un chasseur extra terrestre. et doivent lutter pour leur survie. (Prédator)

- Les aventures d'un explorateur archéologue armé d'un fouet a la recherche de l'arche d'alliance en plein territoire nazi (Indy first)

- Un mariachi pistolero combat un trafiquant de drogue responsable du décés de sa famille et qui a pris le contrôle d'une petite ville. (Desperados) (bon, encore celui la c'est un gros Z assumé par Rodriguez)

- Des vikings débarquent aux amériques pour établir une nouvelle colonie. Ils se heurtent sur place a un des leurs abandonné là enfant et qui a bien grandi (Pathfinder)

 

Tous ces films ont en commun un pitch qui annoncent un bon gros nanard bien naze. Et par la magie d'un réal, d'un scénar, par l'osmose avec le sujet ou parce que c'est entièrement assumé, la bouse se transforme en pépite.

 

Alors vous aussi vous pensez a un film dont le pitch fait frisonner mais qui s'est révélé au final un super film ? Une bonne expérience ?

 

Attention, on parle pas ici des nanards assumés qu'on aime tous, mais bien des histoires qui n'avaient rien pour elles et qui se sont transformées en vrais petites cendrillons.

 

J'attends vos suggestions.

Publié dans Totalement blog

Commenter cet article

SammyDay 23/04/2010 22:05


Comme pitch "qui fait peur", et dans mes grandes joies des salles obscures, j'assume :
- un jeune garçon veut retrouver sa mère et est accompagné d'un pauvre malfrat (l'été de Kikujiro)
- un trisomique remet de l'ordre dans la vie d'un commercial (le huitième jour)
- des jeunes organisent le meurtre d'un de leurs copains (Bully)
- deux personnes se sentent paumées au Japon (Lost in translation)
- un salaud invite un con à diner (le diner de cons)


Anthony Calla 07/04/2010 11:41


Effectivement, c'est mieux ^^
On fait comme ca mister URB


URB 05/04/2010 12:50


Effectivement, à l'instar du gars de video gag qui reçoit un caméscope alors qu'il en a déjà un, je reçoit une BD WoNL dédicacé par le scénariste, alors que j'en ai déjà une ;) (certes pas de ta
collection personnelle).
Qu'est-ce que tu dirais de faire ça autrement: lorsque WoNL2 sort, tu m'en enverras une copie dédicacée :p ?


URB 28/03/2010 14:27


-Un grand débile qui raconte sa vie. (Forest Gump)
-Un scientifique a inventé la voiture à remonter dans le temps. (Retour vers le futur)
-Pour la énième fois, un gars en cuir/latex noir veut sauver une ville corrompu (Batman: The Dark Knight)
-Un groupe de bidasse veut punir les nazis par de l'ultra-violence (Inglorious Basterds) [Je suis désolé mais moi quand on me dit "violence gratuite" j'ai tendance à sortir de la salle, même si
c'est Tarantino. Heureusement je ne l'ai as fait cette fois là.]


Anthony Calla 04/04/2010 23:36



4eme fois que je tente de répondre a ton com...


Une étrange malédiction semble peser sur ce dernier. Soit tu est mon cher URB le descendant Toutankamionesque d'une quelconque momie, soit je suis une brele en manipulaion informatique, a peine
capable de faire la différence entre un clitoris et le troisième bouton de la souris.


Soyons clair, tout est de ta faute....


Néanmoins, je suis d'un naturel plutôt conciliant avec a la fois les dessinateurs rouquins sans âme de Menilmontant et les mecs qui posent des coms fantômes auxquels il est virtuellement
impossible de répondre.


Bref et sans ambages, tu viens de gagner le premier prix d'un jeu théoriquement sans gain. Et a l'instar d'un vidéo gag ou celui qui gagnait un caméscope venait d'envoyer une vidéo de son gamin
se brisant les deux jambes sur la balançoire familiale, tu viens en en jouant avec le scénariste de World Of Nolife de remporter une BD dédicacé par le scénariste de WoNL.


Allez, envoie un pm a l'auteur de ce blog avec des morceaux de ton adresse dedans et j'aurais le plaisir de t'envoyer un exemplaire sortant de ma collection perso. et toutes mes félicitations !