J'aurais voulu être un auteur de BD Semaine 9

Publié le par Anthony Calla

Yep !

Un peu de retard mais pour une bonne raison.

 

Cette semaine, j'ai été faire un tour a Bruxelles (parait qu'on dit Brussels ?)

 

Alors je confirme certain point.

 

D'abord on trouve de la Triple Karmeelit a tous les coins de rue, ensuite la Delirium Tremens est VRAIMENT une excellente bière, ensuite les moules-frites du touriste sont aussi très bonne (et je n'aime ni les moules ni les frites)

 

Ensuite qu'il semblerait que la WESTVLETEREN soit la meilleure bière du monde (mais faut que je demande a Cyril d'assoir cette assertion avec toute la majestueuse présence de son expérience, quand il reviendra du congrés annuel des brasseurs en Finlande)

 

Mais surtout surtout surtout que après avoir visité le centre Belge de la Bande Dessinée, j'en suis revenu tout désapointé.

 

Mince, si ca c'est de la BD, moins je fait du macramé !

 

Bon.

 

La BD est le neuvième art, un truc sympa et avec une bonne image. Des gamins qui lisent des albums rigolos (voire une note de Boulet sur son blog a ce propos, mais j'ai la flemme de la retrouver, pourtant elle est merveilleuse et mériterait d'être gravé dans le titane du frontiscipe qui devrait orner l'entrée de de scrogneuneu de centre de la BD)

 

Alors, passons sur le fait que ma BD n'est pas dans leur catalogue. Vu que de meilleures que moi n'y sont pas représentés, je me dis que finalement que suis en bonne compagnie. Mais bon, je suis tout de même un peu déçu.

 

Mais c'est quoi finalement le truc que j'ai a reproché a ce centre ?

 

Alors déjà quand on est a Bruxelles, et même si on s'appelle « Centre Belge de la BD », on ne PEUT PAS ne pas être le musée de la BD. Ce n'est pas possible, on a une responsabilité. On ne peut pas parler juste d'une partie du monde de la BD (ouais, seulement la franco-belge, très clairement) et faire TOTALEMENT l'impasse sur TOUT le reste !

 

Moi aussi j'adore les Daltons, Boule & Bill, Franquin etc. Bien sûr... Mais y'a d'autres choses non ?

 

Oui. Tintin. C'est pas faux non plus.

 

Et puis bon sang ! Que la BD soit le 9eme art, OK ! Mais pour glorifier le coté artistique de la BD était t-on VRAIMENT obligé d'étrangler dans une ruelle discréte le coté populaire de cet art ? Parce que c'est ce que j'ai ressenti.

 

Des planches, il y en a ! Pas de soucis. Pas mal sans texte d'ailleurs.

Mais en fait, beaucoup. Beaucoup beaucoup trop même...

Et les planches deviennent œuvres d'art, objets d'analyses, d'adulation. On les regarde, on les observe, on les disséques. Et finalement on perd l'idée d'origine de la BD, en tout cas pour moi.

 

Parce que ici monsieur, on ne fait pas de mickeys ! (Et puis d'abord, y'a pas d'américain qui sont entrés dans ce centre, ou alors sous bonne garde, pour une expo spéciale et temporaire. Pas de Picsou dessiné par Don Rosa par exemple qui est a la BD ce que Mickey est au dessin animé)

 

Ici on fait de l'art.

 

Alors c'est beau, c'est bien fait, c'est documenté et surtout, c'est chiant.

 

Les gamins décrochent rapidement. Normal, on leur dit qu'on va visiter LE musée de la BD et ils se retrouvent a faire le pied de grue devant des planches format A5 en noir et blanc qui s’enchaînent sans arrêt. Alors au bout d'un moment les gamin se mettent a courir de partout en faisant les cons. Et on voit des adultes en train de leur dire de la boucler parce qu'ils font trop de bruit. Et ça ce me navre. Effectivement on est plus dans le musée que dans la BD.

 

Et tout est a l'instar.

 

Ca manque de quoi ?

 

Des planches en crayonnés, les mêmes en encrés, puis avec deux/3 colos différentes, payés a l'auteur bien sûr. Pour que le lecteur puisse voir un peu le cheminement.

 

Une explication sur le nombre de cases dans une planche. Pourquoi peu de case ? Pourquoi beaucoup ?

 

Des imprimés des sthroupfs (ouais ! Je sais pas comment ca s'écrit!) en noir et blanc avec plein de crayons de couleurs, pour que les gamins puissent se faire leur propre colo, pour montrer ce que c'est !

 

Des ateliers d'artistes, recrée bien sûr ! Parce que un atelier de BD c'est hyper funky a voir, avec plein de goddies, plein de bouquin pour l'inspiration et le respect, plein de matos pour pouvoir dessiner !

 

Et puis des goodies bien évidemment puisqu'on en parle. Y'a quoi de mieux que les goddies dans la vie ? Bien rien, on est d'accord.

 

Et aussi pour le coup des résidences d'artistes, ou les auteurs prendraient une demi-journée pour présenter leur taf aux gamins, pour les initier, pour le faire vivre quoi !

 

Bon. Je laisse tomber. Ca m'a pris deux heures de ma vie et ca m'a déprimé.

 

Et puis purée ca coute quand même 8 € tarif plein ! Pour un truc finalement pas très grand.

 

Par contr,e mention spéciale a Boule & Bill, les schtroumpfs, surtout les schtroumpfs (ouais finalement je sais comment ca s'écrit), et a Franquin.

 

Après tout c'est marqué Centre Belge de la BD sur le fronton, hélas...

 

La semaine prochaine, je vous filerai le parchemin magique pour écrire de bonnes histoires. Ouais, ca existe et je l'ai. Et je vous en ferait profiter, alors dites moi merci ;)

 

 

Commenter cet article